20 views

[S11] Fédération Muy Tang

Member offline

3 topics 12 replies

13/01/2020 10:17 Unread message

C'est au dernier étage de la Muy Tang Tower que le conseil d'administration se réunit après chaque match. Investir dans une franchise de Bloodbowl était un vrai pari, un coup de poker pas du goût de tout le monde.
C'est Ruppert Rok, le porte-parole du staff de Coach Vegas - légende controversée pour ses choix tactiques pleins de panache et/ou de manque de lucidité tactique - recrutée pour mener la Fédération au sommet.

On attendait beaucoup de ce lancement de saison, une grande bamboule aura été organisée avec les partenaires commerciaux de la corporation. Petits fours et compagnie, hôtesses-objet du pire goût, loges VIP vue sur le gazon, etc... Avec la promesse d'un vrai bain de sang.
En effet, le tirage avait mis sur la route de l'équipe maison une team d'elfes unis. Face à la formation orientée contact concoctée par le génialissime Vegas, ça promettait un beau spectacle.


- On attend, Ruppert. Des explications, je vous prie. Concises. Soyez convaincant mon vieux. De votre exposé dépendra votre sort.


Résumé du match MasterDeepThrow - Féréation Muy Tang par Ruppert Rok.

Les elfes engagent.
S'en suit une phase de jeu classique à laquelle le Muy Tang excelle, défendre en ligne, ne pas reculer d'un pouce.
Les elfes jouent le jeu, mettent KO un humain et s'engouffrent, formant une espèce de cage autour du porteur. Cage que la fédération démolit rapidement sous les consignes du légendaire coach Vegas.
Ils s'enfuient avec un porteur non-protégé de l'autre côté du terrain pour nous prendre de vitesse. Essayant même de ball control comme des lâches. La pression les pousse à marquer. On va pouvoir s'amuser.
Engagement, les Muy Tang Encagent leur lanceur. Il se démarque à portée de TD, les elfes bien tenus. Et patatras, un Blitzer fait une action samba elfique pour se sortir du marquage blitzer à force égale le porteur.
Ensuite Nuffle décide que nous ne le mettront pas à terre, ce blitzer. Mi-Temps. 1-0.
Engagement. On prépare le terrain. Mais le lanceur ne met pas la main sur le cuir. Nuffle est hilare. Les elfes se faufilent et nous prenne le cuir. Coach Vegas rit jaune. Distribution de baffes, et notre Receveur fonce marquer rapidement. 1-1
Engagement. Défense parfaite. C'est presque gagné.
Ils n'avancent pas, mais encagent, on est en surnombre, Blitz. La gonfle tombe. Coach Vegas sourit déjà, regardant en direction de la tribune officielle. Il aura une prime. Et une orgie en son honneur.
Surnombre, cuir à terre dans les jambes de plusieurs Muy Tang. Quelques tours pour dégager et aller marquer tranquillement.
Nouvelle samba elfique. Nuffle est îvre mort.
Les humains s'organisent pour blitzer encore, ce ne sera pas la première fois du match, des châtaignes, du tacle, c'est du papier à musique.
Manque de placement sécurité en cas de raté ? Sans doute. Les facéties de Nuffle auraient sans doute dû mettre la puce à l'oreille du staff.
Bloc foiré pour ouvrir la brèche. Les elfes s'enfuient.
Vegas - le brillant coach - saute sur place de rage, hurlant à l'intention des dieux. Comment est-ce possible ?
Les châtaignes n'ont fait aucun dégât, les probabilités ont été bafouées, même le génie du chef d'orchestre de l'équipe n'aura pas suffi.
Vegas vous présente ses plus plates excuses et demande si une orgie peut néanmoins être consacrée.




Sortant de la Muy Tang Tower, Ruppert sait qu'il a eu chaud, cette fois, et son patron ferait bien de faire des choix prudents lors des prochains matchs, ou il ne finira pas la saison à ce poste.
2 participants

3 replies

Member offline

3 topics 12 replies

19/01/2020 10:12 Unread message

On avait réuni bon nombre de partenaires commerciaux dans la loge VIP, ce soir la fête était annoncée, et elle devait être superbe. Des joueurs affutés et revanchards, les gars de la châtaigne allaient cogner comme des sourds ces petits être fragiles, qu'importe le résultat, on se contenterait d'un modeste 1-0 pourvu que l'infirmerie adverse atteigne rapidement son seuil critique.
Un mort, ou deux, feraient évidemment office de petite cerise dans l'eau de vie.
Coup d'envoi, on ricane, Coach Vegas choisit l'attaque, évidemment, la feuille de route est claire, autant en briser un ou deux d'entrée. Côté conseil d'administration Muy Tang on s'étouffe presque de ricanements avec les petits fours, ah que la soirée s'annonce belle.


Nulle trace de Coach Vegas après le match, conférence de presse annulée, Ruppert Rok, le porte-parole, chargé de com', community manager est également absent. Défaite. 2-1. Pas UNE sortie. Un ou deux KO. Une série de déveine exceptionnelle sur les renvois de ballon.
On cherche un tatoueur pour marquer à vie le L de loser sur le front de ce Vegas, si on le retrouve un jour.

Member offline

3 topics 12 replies

13/02/2020 11:17 Unread message

On avait perdu la trace de Coach Vegas, l'homme aux copieuses primes sur sa tête. On pressurisait Ruppert Rok, chargé de com, porte-parole, community manager et désormais coach par intérim.
Quatre défaites. Quatre. Et souvent des plus pathétiques. Au sommet de la Muy Tang Tower on surenchérissait sur la manière de mettre à mort cet escroc de Vegas, ce bonimenteur, ce génie tactique aux choix hasardeux, prenant des vessies pour des elfes, des nains pour des lanternes, c'est selon.

Conférence d'avant-match, Ruppert est tout sourire. Il donne le change, ce match serait celui du renouveau, d'une renaissance. Comme le précédent, mais pour de bon cette fois. Évidemment les rumeurs vont bon train sur la signification de ce LOS tatoué sur son front. Une coquetterie de rappeur emo ? Une déclaration d'amour pour la Line Of Scrimmage ? Celui-ci aurait perdu la tête ?
La vérité est que depuis la première défaire, les malabars payés par les pontes de la Muy Tang, s'enivrant après leur service, s'amusaient à débarquer dans les quartiers du brave Ruppert pour lui tatouer une nouvelle lettre du mot LOSER sur la tronche.
Ce soir un nouvel enjeu, donc, pour le communiquant : s'éviter le sevice n°4 qui inscrirait cette fois L.O.S.E et ne laisserait plus le moindre doute aux journalistes sur l'humiliante réalité de cet ornement cutané.


On rencontre ce soir-là les nécromantiques d'un coach redoutable, l'infâme Diabolo.
Les côtes ne sont pas en faveur des humains, c'est évident. Lesquels font l'acquisition d'un sorcier sur le retour avec la bénédiction de la fédération pour éviter une humiliation trop criante. Si les fans apprécient le sang, il raffolent moins des fessées sans surprise. Un peu de résistance est bon pour le suspense, pour le storytelling. On fait de l'entertainment, nom de dieu.
Résumons.



Les mi-morts, mi-vivants engagent.
Ça commence comme une poésie avec deux KO chez les humains au premier tour de jeu. Superbe.
Cuir en main, on déroule. Mais les humains, pris d'un inespéré sursaut d'orgueil, défendent bec et ongle, difficile pour les nécromantiques de s'infiltrer, Diabolo hurle après Nuffle depuis le kick-off. On parvient à blitzer (1 dé, de mémoire) s'en suit une mêlée compliquée. Diabolo manque s'étouffer mais le loup trouve le chemin de l'embut en se dépêtrant du marquage, sûrement mal pensé et plein de trous mais compensé par l'incroyable réussite humaine - toujours selon coach Diabolo.
Il reste deux tours, engagement humain, un action classique, un receveur et trois blitzers lancés à portée de touchdown, protection du lanceur derrière, on prie Nuffle et va-comme-je-te-pousse. Un incroyable coup de chance (dixit Diabolo) fait que le lanceur parvient à passer au receveur qui se fait dégager la route par un petit copain blitzer.
1-1, mi-temps. Ça aurait sans doute fait 3-0 pour les nécromantiques avec un Nuffle impartial.

Seconde mi-temps, les humains engagent. Peu ou prou la même tactique en prenant son temps.
On parvient à mettre du joueur dehors, les humains supportent les beignes, les nécros un peu moins, on prends un faible avantage numérique sur la pelouse.
Protection solide sur l'aile gauche, à l'exception d'une goule qui se défait de son marquage pour aller au blitz (1 dé) pour coller le lanceur au sol, dans le demi-terrain nécromantique. Un loup esquive, met le paquet, ramasse, passe à un collègue sur l'aile droite. Samba. Tout est ouvert, on retient son souffle. Collègue passablement esseulé qui se fait coller au sol, la gonfle dans les jambes d'un golem et de l'ogre pour une belle mêlée comme on les aime, où chacun peine à retrouver le cul-cul et la tê-tête. BAGARRE. Coach Diabolo se roule au sol en maudissant les dieux alors que le score, théoriquement, devrait déjà être de 5-0 en faveur de ses protégés.
On finit par libérer le ballon, que le receveur humain récupère après une esquive classique pour aller se mettre hors de portée. On souffle.
2-1 pour les humains. Un véritable scandale si l'on en croit l'un des coachs.
Engagement. Les nécros très à l'aise tactiquement lancent leur loup (il est à noter que les deux engagements nécros se sont soldés par une remise en jeu de la gonfle) à portée de TD avec la plupart des humains marqués.
C'est ici qu'intervient le magicien sur le retour, qui au prix d'un incantation de son cru lance un éclair sur le canidé qui sort sur une civière. Il faut plusieurs membres du staff pour plaquer Diabolo au sol au bord de l'invasion de terrain. Ces coquins d'humains tentent même de lancer un blitzer à portée pour une dernière action qui avorte sur une passe ratée par le lanceur.



On s'autorise un verre au sommet de la Muy Tang Tower, une victoire pour 4 défaites, pas de quoi déclencher un plan super bamboule, mais on sauve l'honneur, ou quelque chose qui s'y apparente.
Nouvel objectif audacieux pour la formation humaine : gagner un second match.



(Huhu dsl pour le RP-troll diabolo, c'est que j'ai envisagé de couper le chat face à de flot ininterrompu de rage ^^)

Member offline

7 topics 276 replies

13/02/2020 16:40 Unread message

Beau résumé, j’adore ton style littéraire
(Très) vieux joueur de Blood Bowl depuis sa première édition fin des années 80, je me remets doucement mais surement à ce jeu passionnant avec mon équipe de toujours : des Elfes Sylvains

Statistics

  • 2410 topics created
  • 29852 messages posted
  • 54 annoucments
  • 815 participants

Forum activity

There are 11 users on the forum

11 visitors
Propulsé par NeoFrag CMS version Alpha 0.1.4.2