72 vues

La Malpierre CamorRat (RP inside)

Membre hors ligne

30 sujets 110 réponses

09/04/2018 21:35 Message non lu

C’était en gros titre sur Cabal TV : le mondial ! La compétition des meilleurs Blood-bowleurs du mooooonnnnde. On pouvait plus tortiller du fondement fallait y'aller.

Le réalisme avait vite rattrapé le coach PifPaf en Play Off de la ligue Open LFBB : ses hauts elfes en réinsertion n'avaient même pas passé le premier tour. Cela dit c’était déjà une surprise d’y participer et ça incitait à persévérer.
Le parchemulaire d’inscription traînait depuis plusieurs semaines sur le bureau mais l'entraîneur était indécis, quelle équipe monter ? Fallait de quoi progresser, mais aussi de quoi s'amuser, tout en gardant du potentiel pour exister … Tout seul de toutes façons ce serait ingérable. Il fallait recruter un sous-fifre assistant.

Après de nombreux entretiens PifPaf avait fini par trouver la perle rare, le type de gars trop insignifiant pour prétendre fouler la pelouse, souffrant d'une grave lacune de panache l’empêchant d'être coach, mais ne vivant tout de même que pour l'art de la gonfle. Ce genre de mec prêt à sacrifier toute vie sociale pour se réfugier dans sa pseudo passion (oui oui tu pourrais bien être celui là).

Malheureusement la veille de son entrée en fonction il était retrouvé mystérieusement suicidé d'une mort suspecte dans une sombre ruelle du côté du grand collecteur d’égout.
Heureusement Nuffel faisant bien les choses, un autre candidat se présenta spontanément ce jour là riche d'un fort joli CV survitaminé et d'une liste de recommandations fort attrayante ! Un mécène voilà un autre élément important dont avait besoin le coach PifPaf. Alors oui, le bougre n'était pas très avenant avec son air sournois et sa face de rat, mais bon fallait avancer.

Et ça ne traîna effectivement pas, l’après midi même ils avaient rendez vous avec un certain Don Gore Léone dans une riche maison bourgeoise délabrée des faubourgs. Le lieu eu l'air abandonné si des serviteurs encapés ne s'agitaient pas de-ci de-là. Ajoutée à cela la forte odeur d’égouts montant des bas fonds tout proche PifPaf s'interrogeait sur l'étrangeté de la situation et jetât un regard inquiet à son aide de camp. L'air entendu de celui ci ne le rassura qu'à moitié et il allait tourner les talons, quand ce qui ressemblait de loin à un maître d’hôtel les accueillit. Pris de cours le manageur fut entraîné dans un petit salon ou de succulents rafraîchissements suspects furent servi. Ratyan (c'était le nom de l'assistant) finit par essayer de rassurer son boss qui blêmissait.

  • ouiiiii je sais cccoach c'est pas très rasuranttt mais je vous asssure que c'est le meiiilleur partiiis que l'on puiiise avoir ! Je vous cccache pas que leur appartttenance phiiilosophiiique est obscccure c'est même ce quiii fait leur forccce. Détttendez vous et laissez moi fairrre.

(Ha oui, si je ne vous ai pas parlé de l’accent surprenamment couinant de la nouvelle recrue, c’est que tout de même dans le vieux monde l’étrange ne l’est pas tant que ca).

Au bout d'un moment on vint les chercher pour les mener dans un dédale de couloirs suintant qui s'enfonçaient dans le sous sol. Les premières inquiétudes s'étaient estompées avec la petite collation qui avait d’ailleurs fort bien détendu l'entraîneur. Après tout c’était bien le mérite du Blood bowl que de rassembler sous une même lois les pires antagonismes, le bô jeu ne s'embarrasse pas de convention !

C’est en arrivant dans une grande salle voûtée qu’ils découvrirent leur interlocuteur. Dans la pénombre d’un éclairage verdâtre un homme bête -ou plutôt un homme rat- était assis derrière un lourd bureau vermoulu. Il toisa PifPaf de son œil unique mais si perçant qu’il imposait d’office le respect.
Il s’adressa au coach dans couinement à peine articulé qui avait le même tic de langage que Ratyan.

  • Petttiiit, nous avons besoin d’exiiister à la surfaccce et vous avez besoin d’exiiister tout cccourt. Cccoachez notre équiiipe et ne vous occcopez pas du reste !
PifPaf était certes impressionné mais la réalité n’en était pas moins qu’il y avait des règles pour ce genre de compétition.

  • C’est a dire, répondit il, comprenez que les inscriptions sont pratiquement closes et ils ne voudront sans doute pas que …
Calmement l’autre vint poser une main acérée sur l'épaule de l'entraîneur, l’odeur fétide le fit hoqueter

  • Dans moiiins d’un mois ccces cccommiiisaires de la LFBB vous prendront pour le mondiiiaale …
  • Non c’est trop tard ils vont boucler dans une semaine. Objecta PifPaf
  • Je vais leur fffaire une offrrre qu’ils ne pourrront pas refussser, retourrrnez vous amuser sur le terrrain et en vous inquiiiétttez pas pour cette hiiistoire.
L’homme Rat les accompagna presque amicalement vers la sortie. Il sembla sussurer quelque chose à Ratyan mais se fut si fugace qu’on ne pouvait en être sur. Il les quitta sur des paroles qui se voulaient rassurantes.

  • Ecccoutez moi, nous nous en occcupons personnellement …

De retour dans l'ambiance rassurante de son bureau le coach se refaisait le film à l’envers. C’était surréaliste il s’était laissé dépassé par toute cette mise en scène. L’euphorie qu’il avait ressenti était redescendu et une tonne de questions non résolues remontaient dans son petit neurone. En fin de compte il n’avait pas avancé d’un pouce.
Furieux contre lui même il décida de se passer les nerf sur son nouvel assistant. Après tout c’était ce dernier qui l’avait conduit à une situation aussi merdique. Beuglant comme seul un coach sait le faire il se mit en condition pour accueillir son second avec une soufflante qui remettrait les rôles dans le bon ordre ! Le voyant arriver il prit l'inspiration qui lui permettrait de déverser sa gueulante, mais l’autre lui coupa la chique en brandissant d’un air mielleux ravis une liasse de papier.

  • Ccca yii est chef tout est en ordre ! L’équiiipe s'appelle les Malpiiierre CccamorRat du nom de notre mécccène, elle est enregiiistrée comme roster Skaven. On ccconnaît même déjà notre premiiier adversaire un cccertain Julucky pour un derbyii d’homme rats ! Aller restttez pas cccomme ca, venez que jjje vous les présente : iiils nous attendent sur le greeiin !
Sous le choc de cette bonne nouvelle PifPaf suivit un peu hagard son assistant qui lui glissa dans les mains un de ces remontants qu’il avait goûté chez Don Gore Léone. L’effet le détendit immédiatement et après tout si ça se déroulait bien sans lui, ce n’était pas pour déplaire au poil de yéti qu’il avait dans la main !
1 participant

2 réponses

Membre hors ligne

30 sujets 110 réponses

11/04/2018 15:54 Message non lu

CR des RatsColleurs de Julucky contre La Malpierre CamorRat de PifPaf

Tout c'était passé très vite et au lendemain du premier match :

- Hé bien Bob on dirait bien que les Skavens sont surreprésentés dans cette phase de qualification de WC 2018 à la LFBB !
- Ho oui Bob ils sont juste derrière les orcs, on dirait bien que pas mal de coachs misent sur la rapidité de ces petites merdes plus que sur leurs propres (ou pas) compétences !
- Ca me semble être une belle erreur Bob, faut quand même savoir les coacher parce que c'est fragile ces bêtes la !
- Haaaa le craquement cervical d'un gutter entre ses doigts que de bon souvenirs... Mais tu te trompe mon cher Bob tu oublis les vicissitudes dont Nuffle nous gratifie !
- Hahaha, je sens que tu as envie de nous parler du derby skaven d'hier. Les RatsColleurs contre La Malpierre CamorRat quel match !
- Ho que non Jim, y'a pas eu de match : y'avait qu'une équipe sur le terrain. Ce tocard de PifPaf a coaché ses rats comme une bouse de troll et c'est lui qui empoche tout le talent !
- Ha c'est sur que Nuffle avait clairement choisi son camp. En tous cas je sais pas ou il a appris à coacher mais ...

S'en était trop pour PifPaf :
- Coupe moi cette Cabal de merde, Ratyan ! Ok on était pas en phase l'équipe et moi. Ok Nufle c'est acharné sur Julucky. Mais c'est blood bowl quoi !
- Hurm non pas exactement coach, rappelez vous Don Gore Léone vous a donné sa garantie. Je vous ai bien dit que c'était un bon mécène. (Notez cher lecteur que même vous avez finis par vous habituer à l’affreux accent de Ratyan)
- Comment ça, sa garantie ? Il était pas sur le terrain que je sache ?
- Sa présence était d’ordre ... psychologique.
- Alors pourquoi il les laisse marquer rapidement ?
- C'était stratégique chef, si on les laissait pas marquer un peut ça se serait vu ! C'était vraiment très bien vu de votre part de laisser des boulevards à l’engo. Il s’y sont engouffrés et paf vous les obligez à marquer vite !
- C’était pas voulu, hum oui bien sur je voulais reprendre la main rapidement. Par contre les Ko en chaîne et qui reviennent pas c’était psychologique ?
- Disons qu’il leur à fait une proposition qu’il ne pouvaient pas refuser ...
- Quoi ? Y ont simulé ? c’était pipé de bout en bout ? Aaaarg [air dépité]
- Allons, allons, prenez un petit remontant. Tout ce qui compte c’est qu’on a gagné et vous avez le mérite d’avoir parfaitement ball-contrôlé la seconde mi temps !
- OUAIS, SUPER ! J’ai tellement un sale niveau que j’ai ball contrôlé 8 tours avec des rats, j’ai mal à mon blood boooowl ! Hooo mais attends … la Fame, les invasions, le rocher c’était du Don Gore Léone ?
- Bon écoutez boss au final ce qui compte c’est de gagner. C’est ce que vous avez fait, pas sur le terrain d'accord, mais en allant voir la bonne personne c’est tout !
-Raaaaaaa(t), sort de là mécréant et laisse ton RATafia que je me noie dans l’oubli !

Membre hors ligne

30 sujets 110 réponses

01/05/2018 02:17 Message non lu

Avec les sueurs froides des deux derniers matchs Pif Paf avait conclu que, après tout, tricher avoir du talent facilitait sa vie. Hors il allait bientôt affronter plus chatar talentueux que lui et s’était donc résolu a demander l’aide de Don Gore Léone.
Profitant d’une nuit sans lune ce dernier avait fait le déplacement au sein du club house pour juger in situ le bien fondé des doléances de son pigeon protégé. Toujours dissimulé dans la sombre profondeur d’une pèlerine crasseuse son ton paternel contrastait avec voix péremptoire.

- Alors Coach, comment se passe cette coupe du monde ? vous ne regrettez quand même pas de travailler avec nous ?

- Ho bé on est dans la bonne moitié du classement, mais bon y’a du niveau en face…

Le patron des skaven le recadra sèchement :
- Je ne te demande pas des excuses ! allez va, explique moi comment ça c’est passé.

- Ha oui c’est a dire que … Contre les morts vivants d’Eelm le temps est capricieux mais personne n’en tire vraiment profit. Par contre excusez moi de dire ca mais vos gars manquent sacrément de mordant. Bon ok ils ne souffrent pas plus que ca malgré leur lacune ca tient sur le terrain, mais il faut leur dire d’être plus agressif ! Y’a de bonnes choses mais ils en font rien. Heureusement qu’on passe le OTTD pour égaliser en fin de première parce qu’on se prends un blitz directe au retour du vestiaire et ça nous oblige a marquer vite. Derrière on contient pas trop mal mais on tient pas sur la durée et on arrive pas à empêcher le nul alors qu'il y a avait moyen.
Contre les Hauts Elfes d’Hyrio c’est pareil. Trop de fébrilité, rien pour faire la différence. Y’a de bonnes choses mais on reste trop spectateur de notre match alors que les HE sont au taquet sur l’attaque (deux blitz). On peut même dire qu’on s’en sort bien en trouvant une autre égalité. Il s'en est fallut d'une erreurs elfe bien exploité par une bonne réussite rat pour les empêcher de scorer, du beau jeu certes mais rien de construit !

- Hé mais petit, c’est toi le coach ! C’est à toi de leur montrer la voie du TD.

- Sauf vot’ respect Signore Léon mais la tactique est là : on canalise, on fait l’essuie glace. Seulement les joueurs ont pas compris que la réussite c’est eux ! Regardez Al Capone : une fois sur deux on peut pas compter sur lui et il sort personne ! Les positionnels restent en observation : il font gaf’, c’est la consigne, mais ils n’en tire aucun enseignement. Nos prochains adversaires ont bien progressé eux. Y’a même une goule dopée à la poutine !

- très bien je peux parler aux gars, mais t’es sur que ça fera la différence ?

- Écoutez on est encore pas trop mal placé, sur des matchs équilibrés on a trouvé l’égalité, mais ce que je vous dit c’est que maintenant il n’y a plus rien d’équilibré ! C’est BloodBowl ! On tombe sur des équipes plus avancées que nous et qui feront très peu d'erreurs. Vos Skavens peuvent être très bon si y’a des ouvertures seulement ce sera de moins en moins le cas. Donc si nous voulons nous maintenir il faut absolument que vous fassiez intervenir vos relation pour favoriser des ouvertures, vous voyez ?

- Hihikhikhik (rire) mes relations hein ? Qu’est ce que tu proposes au juste ?

- Je sais pas moi je suis pas dans les magouilles affaires... Peut être que vous pourriez parler aux arbitres ou motiver une bande de hooligans. Fournir des rochers pour sortir les mutants adverses ou demander à votre Rat Cornu de glisser un mot à son pote Nufle. Volez les armures des concurrents ou droguez les à la déchatte … Voir même tout ça à la fois ! Bref trouvez nous du talent aussi fulminant qu’une malepierre de 545,67 cara !

- Ok c’est bon les affaires sont les affaires et il faut savoir investir. Je vais m'occuper de vous donner les conditions, mais tu as intérêt à m’offrir un bon retour sur mon placement !

Statistiques

  • 2521 sujets créés
  • 28974 messages postés
  • 48 annonces
  • 628 participants

Activité du forum

Il y a 3 utilisateurs sur le forum

et 2 visiteurs
Propulsé par NeoFrag CMS version Alpha 0.1.4.2